Growth marketing : performer avec un email transactionnel !

Partager cet article

Inutile de vous demander si vous avez foi en la performance de l’emailing tant il est primordial à vos campagnes marketing… Mais qu’en est-il de l’email transactionnel ?

Et bien, l’email transactionnel est encore assez sous estimé. Pourtant, il fait partie des outils qui performent le mieux aujourd’hui. En effet il génère environ deux fois plus d’engagement que les emails marketing tels que les emails promotionnels ou encore les newsletters par exemple. Comment l’expliquer ? La réponse est simple : l’email transactionnel est le seul email très attendu de son lecteur. Il peut s’agir d’un email lui permettant de terminer sa commande ou son paiement, ou encore de suivre un colis qu’il attend avec impatience. 



Alors voici nos conseils et techniques à mettre en place pour bien l’exploiter, booster votre croissance, ou encore atteindre vos objectifs de fidélisation client.
 
intro-1

 

Qu’est-ce qu’un email transactionnel ?


L’email transactionnel est un email de services et d’informations lié à l’action précise d’un individu sur le site internet d’une entreprise. En d’autres termes, il s’agit d’un email que l’on envoie à une personne venant de faire une transaction e-commerce sur un site web : une inscription à une newsletter, un abonnement, une demande de réinitialisation de mot de passe, une demande de paiement, etc.

def-email transactionnel

Email transactionnel = performance assurée !


Rappelez-vous de votre dernière commande sur internet et de l’email que vous avez reçu juste après, vous expliquant la manoeuvre à suivre pour tracker votre colis. N’était-ce pas plaisant de l’ouvrir ? Au delà du plaisir qu’un client peut ressentir en ouvrant un email transactionnel, il existe des situations dans lesquelles il n’y a pas d’autres choix que d’ouvrir celui-ci pour finaliser son action. Si votre client a effectué un achat sur votre site internet par exemple, l’email transactionnel est une étape obligatoire pour finaliser le paiement.

Vous l’aurez compris, cet email est attendu, voire très attendu. C’est notamment la raison pour laquelle il performe bien plus que l’email marketing. Ses KPIs sont agréablement élevés, et il a un véritable impact positif sur l’expérience client :

  • Il génère du chiffre d’affaires ;
  • Il améliore l’expérience client ;
  • Il permet le cross selling et l’upselling.

 

Conseil n°1 : un peu de design et beaucoup de personnalisation !


Le design des emails transactionnels est souvent négligé. Et pourtant, Mailjet affirmait en 2017 grâce à son étude, qu’un email transactionnel perdait de sa crédibilité lorsqu’il n’était pas visuellement similaire au site internet de l’entreprise. Airbnb par exemple, l’a bien compris. Le spécialiste de l’emprunt d’appartements mise sur cette technique dans l’email qu’il envoie à ses clients, lorsqu’ils viennent de se créer un compte sur la plateforme. La palette graphique reprend celle de son site web, et le logo de l’entreprise y est même inclus. Mais attention chers créatifs, à ne pas entrer dans le design trop encombrant !


partie2
“Design or not design ?” est un débat qui revient fréquemment lorsqu’il est question de la création d’emails. En effet, un email avec un design trop encombrant peut avoir l’air d’un email promotionnel, envoyé en masse, et peut rendre le lecteur méfiant envers votre marque. Il est également vrai qu’un email sans design et avec un simple texte brut personnalisé paraît bien plus personnel pour le lecteur, qui sera donc plus à l’écoute. Mais voilà, celui-ci sera incapable de se remémorer votre marque en pensant à son achat. Alors quelle est la bonne approche ?


Le mieux est d’ajouter un peu de design dans vos emails transactionnels, sans être excessif. Soit juste assez pour que le lecteur comprenne qu’il s’agit de votre marque. Ensuite, vous pouvez miser sur la personnalisation du texte, et l’humaniser. Celui-ci sera plus apprécié par le lecteur. Pour cela, il existe plusieurs techniques comme par exemple l’insertion de liens dans le texte à la place des CTAs, ou encore l’ajout du nom, prénom et de la photo d’un chargé de relation client dans la signature. Enfin, n’oubliez pas le test and learn. Il n’y a rien de mieux que de savoir ce qui capte l’attention de votre lecteur, pour optimiser vos emails et mieux performer.

 

Conseil n°2 : donnez de la puissance à vos emails transactionnels !

Pour une fois, vous avez la certitude que vos clients ouvriront votre email et y seront attentifs. N’est-ce pas une réelle opportunité à saisir ? Beaucoup n’y songent pas encore mais en donnant de la valeur ajoutée à vos emails transactionnels, vous les rendez bien plus performants.


Voici 6 idées pour vous aider à créer cette valeur ajoutée :

  • Insérer votre logo et utiliser votre propre police d’écriture : cela peut paraître évident, mais ce sont deux idées encore négligées. Pourtant, elles provoquent de subtils rappels de votre identité de marque dans l’esprit de vos lecteurs. Ainsi, le client ne se souviendra pas uniquement de sa commande, mais aussi de vous ! ;

  • Faire de l’upselling et du cross selling : pousser des offres similaires ou complémentaires dans vos emails est un très bon moyen de booster leur performance. Vous remarquerez que les emails de voyages SNCF (renommés “OuiSncf”) contiennent souvent de nombreuses propositions de cross-selling dans leurs emails transactionnels, en fonction de partenariats relatifs au domaine du voyage ;

  • Donner la parole à votre lecteur : proposez-lui de donner son avis sur le produit ou service qu’il a acheté chez vous. De cette manière, il se sent écouté, et vous améliorez l’expérience client grâce aux différents avis recueillis ;

  • Offrir un code promotionnel : votre lecteur commande dans votre entreprise pour la troisième fois ? N’hésitez pas à le remercier en lui offrant une réduction pour son prochain achat. Cela ne fera que renforcer votre processus de fidélisation client !

  • Une invitation à parrainer des amis : en proposant une réduction au parrain, il devient plus fidèle et vous gagnez de nouveaux clients ;

  • Des boutons qui renvoient à vos réseaux sociaux : ainsi, le lecteur pourra en savoir davantage sur votre marque.

partie3

Conseil n°3 : misez sur l’originalité !

Foodchéri est un très bon exemple à évoquer lorsqu’il est question de l’originalité des emails transactionnels. En effet, l’entreprise s’amuse à comparer le parcours de la livraison de ses box déjeuners à un voyage en avion (image ci-dessous).

Sans titre (5)

 

"Bonjour Lexane,

Mon nom est Laurent et je suis votre chef de cabine. Notre commandant de bord et sa brigade ont le plaisir de vous recevoir à bord de ce voyage. L'embarquement est à présent terminé. Nous allons bientôt décoller.

L'atterrissage est estimé le Mardi 19 décembre entre 11:45 et 12:15.

Beau temps sur le trajet sans turbulences. Vous recevrez un SMS peu avant le décollage de votre commande de nos cuisines.". Foodchéri propose alors au lecteur de suivre sa commande et poursuit sur ce ton imagé : "Dans vos baggages : patates douces fondantes aux épinards bio & tofu laqué, couverts, frais de livraison, crédit parrainage, process de livraison, facture, etc...".

 

 

 

 

 

Surprenant, n’est-ce pas ? Et bien, il s’agit là d’une excellente idée pour donner le sourire au client, et générer de l’émotion avec de l’originalité est un vecteur à l’origine de résultats business très satisfaisants ! Alors, n’hésitez pas à être créatif... Comment Hubspot vous permet d’aller plus loin... 

partie4


 HubSpot dispose d’une multitude de fonctionnalités qui vous permettent d’optimiser et de gérer vos emails transactionnels en permanence, et cela en prenant en compte les données disponibles dans votre système d’informations.Vous pouvez ainsi :

  • Avoir accès à plusieurs templates d’emails transactionnels ;
  • Utiliser la fonction Drag&Drop permettant de créer rapidement un email. Et cela, sans coder ! ;
  • Utiliser les Token (propriétés du contact) pour personnaliser votre email ;
  • Ajouter du “Smart content” : un contenu qui varie automatiquement selon les scénarios qui auront lieu.


Et surtout… Interconnecter votre propre système d’informations avec HubSpot par l’intermédiaire de l’API (single email API), pour faire des emails transactionnels encore plus personnalisés. Cette approche extrêmement puissante et flexible vous permet de créer dynamiquement vos emails, en utilisant des informations faisant partie de votre base de données, et envoyées via les serveurs d’HubSpot.


Vous souhaitez être formé sur l’email transactionnel ou d’autres sujets marketing ?      

Je me forme !

 

Et pour les plus geeks, voici un tuto technique pour savoir comment interconnecter votre système d’informations avec HubSpot afin de créer des emails transactionnels encore plus personnalisés !

 

Capture d’écran 2019-12-17 à 11.39.57 

  • Créer les propriétés customs (par ex dans contacts) => ex: user_image / dynamic_logo / custom_price
  • Créer un email / sélectionner transactionnal 

 

Capture d’écran 2019-12-17 à 11.40.15 

  • Editer l'email Drag&Drop ou Html 
  • Puis insérer les données customs dans l'email

Capture d’écran 2019-12-17 à 11.40.26Pour les développeurs :

Capture d’écran 2019-12-17 à 11.48.39

Capture d’écran 2019-12-17 à 11.48.50

 

 

 

L’email transactionnel : ce qu’il faut retenir pour performer 


Un email transactionnel n’est pas un email marketing mais peut être à l’origine de résultats business performants. Cet email très attendu par son lecteur est un outil qu’il faut prendre soin d’optimiser, de personnaliser, et de rendre original. Meilleure expérience client, notoriété améliorée ou encore upsell, les résultats business sont nombreux. Alors, qu’attendez-vous pour mettre en place nos conseils et performer avec vos emails transactionnels ? ;)

Formez-vous
Faites appel à des experts Markentive pour vous former
Je me forme !

Découvrez les autres articles dans la catégorie "Growth Marketing"